Vannes d’aiguillage rotatif vs vannes d’aiguillage à clapet vs vannes d’aiguillage à lame

Facteurs à considérer lors de la sélection d’une vanne d’aiguillage :

La sélection d’une vanne d’aiguillage pour votre système de convoyage pneumatique peut être une tâche difficile, surtout en raison du grand nombre de vannes d’aiguillage offertes sur le marché. Pourtant, une vanne d’aiguillage bien choisie peut assurer le déroulement efficace de vos opérations, réduire les coûts de maintenance, et améliorer l’efficacité de votre système de convoyage. Après avoir défini les facteurs à prendre en compte pour sélectionner une vanne d’aiguillage pour votre système, cet article fournit des descriptions de vannes d’aiguillage couramment utilisées, leur mode de fonctionnement, leur mode d’application, et leurs avantages et inconvénients.

Avant de pouvoir sélectionner une vanne d’aiguillage pour votre système de convoyage pneumatique, vous devez tenir compte de plusieurs facteurs: le type d’application, le type de système de convoyage et les caractéristiques de votre matière, mais aussi le coût et les options de la vanne.

Type d’application – La plupart des vannes d’aiguillage, également appelées vannes d’aiguillage bidirectionnelles, transportent la matière d’une source vers deux destinations. Dans certaines applications, une vanne bidirectionnelle est installée à l’envers dans la ligne de fabrication pour transporter la matière à partir de deux sources vers une destination. Cette utilisation est propre à la vanne à deux voies convergentes. Toutefois, sachez que convertir une vanne bidirectionnelle en une vanne convergente peut requérir, de la part du fabricant, des modifications coûteuses dans la conception qui augmenteront le prix d’achat de la vanne. Il serait peut-être plus pratique de sélectionner une vanne spécialement conçue pour faire converger.

Si votre système possède plus de deux sources ou destinations de matière, vous devez considérer la façon dont chaque vanne d’aiguillage peut être installée pour répondre aux critères de conception de votre système, ainsi qu’à votre budget. Une façon de répondre à ces contraintes initiales est d’installer une vanne d’aiguillage avec plus de deux ports, appelée une vanne d’aiguillage multi-port.

Type de système de convoyage – Votre choix de vanne d’aiguillage dépendra de si votre système de convoyage pneumatique est en phase diluée ou en phase dense et s’il fonctionne sous pression ou sous vide. Dans un système de convoyage en phase diluée, les pressions peuvent aller jusqu’à 15 psi (1 bar) ou les pressions sous vide en dessous de 30 pouces de mercure, alors que dans un système de convoyage en phase dense, les pressions peuvent aller jusqu’à 90 psig. Assurez-vous que la vanne sélectionnée fonctionnera bien dans votre phase de convoyage et sous la pression ou le vide de votre système.

Vous devez également tenir compte des capacités sous pression ou sous vide et du diamètre de la ligne de votre système de convoyage pneumatique, ainsi que la chute de pression prévue dans la vanne, pour aider à déterminer la taille minimum et maximum de la vanne. Cela garantit un fonctionnement correct et efficace de la vanne après qu’elle ait été installée dans votre système. Pour vous aider à affiner votre choix, de nombreux fabricants classent chacune de leurs vannes et fournissent un tableau énumérant les caractéristiques et les limitations de chaque vanne.

Caractéristiques de la matière – Examinez les caractéristiques de votre matière, telles que la taille et l’abrasivité des particules, afin de choisir une vanne d’aiguillage qui puisse les manipuler. Les particules qui sont trop grandes pour la vanne que vous avez choisie

peuvent se coincer entre les composants internes de la vanne d’aiguillage, empêchant la vanne de se fermer complètement sur la ou les lignes (la ou les lignes fermées) de convoyage spécifiées en aval à l’écoulement d’air et de la matière. Les particules qui sont trop petites pour votre vanne peuvent se tasser entre les composants internes, faisant plier la vanne d’aiguillage, ou de la matière peut s’introduire dans la ligne fermée.

Une matière trop abrasive pour la conception de votre vanne peut éroder les composants de la vanne, créant un espace dans lequel l’air et la matière passent dans la ligne fermée. L’air qui passe à travers cet espace va créer une chute de pression dans le système, affectant la capacité du système, et la matière qui passe à travers la ligne fermée peut contaminer votre produit fini.

Pour résoudre ces problèmes, vous devez arrêter le système de convoyage et enlever la vanne, soit pour nettoyer, soit pour remplacer ses pièces internes. Cela crée un long temps d’arrêt de production, augmente les coûts de maintenance et de production, et réduit l’efficacité de votre système. Pour éviter ces problèmes, identifiez les caractéristiques de votre matière et choisissez une vanne qui puisse les manipuler.

Coûts – Le prix d’achat d’une vanne d’aiguillage ne représente qu’un coût parmi d’autres que vous devez considérer. Les autres coûts incluent la livraison, l’installation et l’entretien, les coûts liés à la contamination croisée de la matière associée aux fuites internes de la vanne, et les coûts liés à la perte de production causée par des interruptions à des fins de maintenance. Vous pouvez prendre connaissance de ces coûts, et d’autres coûts liés au rendement, en demandant des informations auprès d’utilisateurs qui ont installé une vanne particulière pour une application similaire à la vôtre.

Options – En fonction des caractéristiques de votre matière, vous pouvez demander que la vanne d’aiguillage et ses composants soient fabriqués en aluminium moulé, en fonte, en acier inoxydable, ou en un alliage spécial. Et, selon les spécifications et la puissance disponible de votre système de convoyage pneumatique, vous pouvez dans beaucoup de cas demander que la vanne soit actionnée manuellement, par air comprimé ou par un moteur électrique. Vous pouvez également demander une vanne avec contrôle de l’air actionné par solénoïde et avec interrupteurs indiquant la position.

Maintenant, gardez à l’esprit ces facteurs de sélection tandis que vous examinez les différents types de vannes d’aiguillage offerts. L’information suivante couvre cinq vannes d’aiguillage communes : vanne avec prise rotative, à lame circulaire, à clapet, à lame coulissante et à tube flexible. Le sujet des vannes d’aiguillage à sources multiples et à destinations multiples est également abordé.